35 000 décisions par jour !

Aussi fou que ça puisse paraître, nous prenons chaque jour 35 000 décisions en moyenne ! Dans une époque où chacun connait désormais la définition d’expressions comme « burn out » et « charge mentale », il est temps de reconnaître notre pouvoir de décisions et de responsabilité de notre vie !

www.3ailesetdeleau.com

Nous prenons chaque jour 35 000 décisions, mais, Dieu merci, elles ne sont pas toutes aussi capitales que celle d’opérer ou non un patient ultra fragilisé ou de recaler un candidat à un emploi.

Non ! La plupart de nos décisions sont tellement anodines qu’elles en passent inaperçues .

Ainsi, prendre le même chemin que d’habitude pour se rendre à son travail ou sortir par la prochaine bretelle d’autoroute, mettre ou non un sucre dans son café, choisir la pochette bleue plutôt que la rouge pour ranger son dossier sont des actes que nous avons l’impression de faire assez machinalement, des actes mus par l’habitude. Or, même être fidèle à une habitude est une décision, que l’on prend tellement rapidement que notre mémoire ne l’enregistre pas comme ayant demandé un effort de réflexion.

Nous faisons la plupart de nos choix machinalement. Notre condition d’êtres humains nous poussent à préférer le confort : nous nous basons donc sur ce que nous connaissons.

Parfois, nous engageons néanmoins notre intuition. C’est alors un autre mécanisme que celui de l’habitude qui intervient. Mais il est, lui aussi tellement rapide, qu’il en est inexplicable !

Nous avons tous l’expérience d’avoir un jour posé une action, donc d’avoir, en amont, pris une décision, sans pouvoir dire pourquoi de façon pragmatique !

Parmi toutes nos décisions quotidiennes, on estime à 70 le nombre de celles qui vont avoir un impact important sur notre journée ou les suivantes.

Chaque jour, 70 réflexions vont nous pousser à entreprendre, à agir, à entrer dans un mouvement différent de celui dans lequel nous nous coulons d’habitude.

Comment prendre nos décisions !

Pour prendre les « bonnes » décisions, il nous faut :

  • du temps (plus on nous presse, plus on stresse, moins on va connecter avec les réels enjeux de nos choix, ni avec notre intuition)
  • la mémoire de nos valeurs (de ce qui est important pour nous, à l’échelle de notre vie, et qui va servir de véritable GPS pour orienter nos choix)
  • une bonne connaissance des différentes options possibles (pour choisir en connaissance)
  • de la détente (pour activer, en plus de notre intuition, notre créativité)

À mon sens, prendre une décision, c’est mettre en connexion notre capacité de jugement et d’analyse d’une situation, avec notre intuition, notre créativité et notre capacité à oser !

Avec ces différents ingrédients, le choix sera le bon, puisqu’il sera fait en conscience, et nos simplement sur la base de la peur (d’échouer, de se tromper de direction, de se montrer naïf…).

À partir du moment où l’on est conscient de faire un choix, où l’on accepte cette responsabilité, il sera toujours le meilleur ! 

Le résultat peut ne pas correspondre de ce que l’on attendait mais cela aura alors été formateur !

Pour rappel : Les seules mauvaises décisions sont celles que l’on n’a pas prises ! 

« Le seul mauvais choix est l’absence de choix », Amélie Nothomb.

Celles que l’on laisse aux autres nous soumettent ! Celles que l’on prend, même en ayant, au final, pas les résultats escomptés sont celles qui nous élèvent !

Quels choix vas-tu faire aujourd’hui ? Comment vas tu les faire ? Quels positionnements vas tu te permettre ?

Puis-je t’aider ?

Je suis Déborah ADAM, Coach en développement Personnel, Créatif et Sprituel et j’accompagne justement mes clients à renouer avec leur estime personnelle, reprendre confiance en eux, pour pouvoir faire des choix ET oser s’engager dans des actions qui ont du sens pour eux !

Durant mes séances, je repère facilement le potentiel de la personne que j’accompagne et je me charge de le lui rappeler. Contacte-moi dès que tu seras prêt(e).

Laisser un commentaire

Fermer le menu